Notre impact

En 1975, sous l'impulsion du Président Jean Scelles, l'Association a été l'initiatrice d'une loi fondamentale pour la lutte contre le proxénétisme, la loi n°75-229 du 9 avril 1975. Ce qui a permis aux associations luttant contre le proxénétisme de se constituer partie civile.


Elle est l'une des seules associations françaises à lutter directement contre le proxénétisme, en assurant les deux missions de service public fixées par cette loi.

En 2016, les Equipes d'Actions ont également soutenu le projet de loi n° 2016-444 du 13 avril 2016, qui a instauré la pénalisation des clients, la dépénalisation du racolage et la mise en place de parcours de sortie de la prostitution. Depuis cette loi, les prostituées ont le statut de victimes.


Les EACP sont persuadées que la lutte contre l'achat d'actes sexuels fait partie intégrante de la lutte contre le proxénétisme.

SITE EN CONSTRUCTION