top of page

Témoignage #3

A l’âge de 12 ans, mon père est assassiné par la femme de mon oncle. Il a été victime

d’empoisonnement car elle était jalouse de son pouvoir et de son argent.

Après la perte de mon père, ma famille se retrouve dans une situation précaire. Ma mère se retrouve seule, sans ressources, à s’occuper de moi et de mon petit frère encore nourrisson. Ils n’ont pas assez d’argent pour pouvoir payer l’enterrement. Un oncle me propose d’être femme au foyer, contre rémunération. J’y passe 6-7 mois, mais l’homme devient rapidement menaçant et me force à avoir des rapports sexuels sous peine de chantage alors que je n’ai que 13 ans, et lui 70 ans.  

Je m’enfuis pour retourner chez ma mère. Je vends des bananes dans la ville pour aider ma famille à survivre. Alors que je n’ai que 17 ans, une femme m’aborde et me propose une meilleure vie en Europe. Elle gagne ma confiance en venant régulièrement m’acheter des vivres. Nous discutons beaucoup. Je suis soumise à la cérémonie du Juju, on me fait croire que c’est pour ma protection. Je donne des cheveux, poils (aisselle et pubis), ongles et son pantalon. Je dois également manger du poulet cru.

Je quitte le Nigéria en août 2016. Mon voyage va durer 2 mois. Je suis victime de violence physique, morale et sexuelle. Lors de la traversée en méditerranée, le bateau coule et nous ne sommes plus que 81 survivants sur 163. J’arrive en Sicile, où je reste dans un camp. On nous fournit des téléphones afin que nous puissions contacter notre entourage. J’arrive à joindre ma « Madame » qui me demande de quitter le camp. Un homme me récupère et me fournit un faux passeport. Il m’emmène afin que je puisse prendre le bus en Allemagne. Je suis contrôlée et renvoyée en Italie. Je rappelle ma « Madame » qui m’a donné un faux récépissé. Je porte désormais un autre nom. J'ai réussi à passer la frontière et à arriver en France à la Gare de Lyon. Je suis récupérée par mes deux proxénètes, qui sont sœurs, et m’emmènent à Epinay-Villetaneuse. La location se passe bien au début. Un soir, les sœurs me force à m’habiller, me maquiller, me fournissent un sac avec des  condoms et lubrifiant. Elles m’emmènent dans un foyer à Gallieni. Il y a beaucoup de filles présentes, et des hommes qui les invitent à les rejoindre aux toilettes. Je ne comprends pas ce qu’il se passe et me fait réprimander par ma « Mama ». Celle-ci m’annonce alors que j’ai une dette

de 30 000 euros à payer afin de rembourser les frais du voyage. Je suis confuse, je ne comprend pas bien ce qu’il se passe. J’avoue à ma « mama » que je suis encore vierge, alors celle-ci m’enferme dans une chambre, m’attache au lit, et fait entrer un homme pour qu’il me dévierge. Je perds beaucoup de sang.

Depuis cet épisode, je continue de me prostituer. Je fais beaucoup de passes, et doit donner

l’intégral de ce que je gagne à ma « mama ». Je gagne en moyenne entre 150 et 300 euros par jour. Je me suis ensuite déplacée à Bobigny, où je suis logée avec ma « Mama ».

Plus tard, je demande à un client de m’offrir un hébergement. Il me propose une maison à louer avec lui et son ami pour 1200euros à une seule condition : que j’ai des rapports sexuels avec les deux d’entre eux. Je rapporte l’argent, mais refuse leur offre. Les hommes ne veulent pas me rendre mon argent, et me menacent de vol. Je me réfugie chez une amie à Saint-Denis, où je loge actuellement.

Je n'ai plus de contact avec ses proxénètes. Mais ma mère m’informe que des hommes viennent régulièrement la voir afin que sa fille finisse de payer. J’ai peur de revenir au Nigéria car je crains que ma « mama » me menace afin de rembourser ma dette. J’ai  également peur de revenir car je ne veux pas revoir le vieil homme qui m’a forcé à avoir des rapports sexuels avec lui lorsque j’étais femme de ménage chez lui.


Posts récents

Voir tout

Témoignage #4

Je suis née dans une famille de deux enfants dont je suis l'aînée. Mon père était médecin au sein de l'armée au grade de capitaine. Son travail était d'assurer le soutien médical de proximité des mili

Témoignage #2

J’ai 34 ans. Je suis arrivée en France en 2013, à l’âge de 30 ans, mais c’est au Gabon que mon calvaire a commencé. Je suis née au Mali. Ma mère est morte quand j’avais 12 ans, à la suite d’une maladi

Témoignage #1

J’ai 22 ans. Je suis née à Benin City au Nigeria. Je vivais chez mes parents avec mes deux sœurs et mon frère. A mes 15 ans, mon père est décédé. La famille de mon père ne voulait pas que je reste viv

Comments


bottom of page