• Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • Blanc LinkedIn Icône

PLUS DE 40 000 PERSONNES SONT VICTIMES DE PROSTITUTION
EN FRANCE.

LE PROXENETISME EST UNE ATTEINTE
A LA DIGNITE HUMAINE.

QUI SOMMES-NOUS ?

Les Equipes d'Action Contre le Proxénétisme (EACP), créées en 1956, ont été reconnues d'utilité publique en mars 1970. Le but de l'association est de porter la voix des victimes du proxénétisme, d'accompagner les personnes désireuses de sortir de ce système, et de changer les mentalités sur la marchandisation du corps humain.

A ce titre, les membres de l'association se chargent de :

ACCOMPAGNER

Notre association soutient et accompagne depuis 60 ans des femmes et des hommes victimes de proxénétisme, de prostitution ou en danger de prostitution.

Pour permettre leur réinsertion sociale et professionnelle, nous leur proposons un suivi et un accompagnement sur mesure, adapté à chaque profil.

ECOUTER

communication.png

Nous proposons aux victimes et témoins plusieurs espaces d'écoute ou de rencontre :

  • nos locaux situés au centre de Paris,

  • un accueil téléphonique d'urgence 24h/24,

  • un contact par mail

  • et une présence sur plusieurs réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) où nos équipes peuvent répondre aux questions sur ce sujet.

SENSIBILISER LES JEUNES

Notre pôle social organise auprès des jeunes publics (collégiens et lycéens) des  formations de sensibilisation les informant de la réalité de la prostitution, les risques légaux encourus par les proxénètes et les organismes à contacter s'ils sont victimes ou témoins de prostitution.

class (1).png
class.png

SENSIBILISER LES
"CLIENTS"

Les EACP animent des stages de sensibilisation à la lutte contre l'achat d'actes sexuels au sein des locaux de l'Association de Contrôle Judiciaire Socio-Educatif (A.C.ju.se) et sur demande du procureur de Fontainebleau.

Depuis la loi du 13 avril 2016, les clients de prostitué(e)s sont des délinquants, pénalement punis par une amende de cinquième classe. 

representant (1).png

PORTER LA VOIX DES VICTIMES

Notre pôle juridique se charge de représenter les victimes lors de procès contre leur proxénète et prend en charge tous les aspects connexes (constitution du dossier, la recherche d'avocats pro-bono, la réalisation de comptes-rendus des affaires, etc...).

SE CONSTITUER PARTIE CIVILE

Les EACP se constituent partie civile lors des affaires judiciaires impliquant des réseaux de proxénétisme.

Les dommages-intérêts qui nous sont alloués et que nous parvenons à recouvrir sont employés pour aider les victimes de prostitution dans leur processus de mise à l'abri et de réinsertion (aide à la recherche d'emploi, aux démarches de soins médicaux et démarches administratives).

LE PROXENETISME

Le proxénétisme est un fléau de dimension internationale. On estime entre 20 et 40 millions le nombre total de victimes du système prostitutionnel dans le monde. La prostitution mondiale engendrerait un chiffre d'affaire d'environ 100 milliards d'euros, dont 30 milliards en Europe.

Notre mission a pour vocation de lutter contre ce fléau.

Quelques chiffres

la-violence.png
bulle.png
vigilance.png
mineur.png

  • Selon l’OCRTEH, environ 30.000 à 40.000 personnes sont prostituées en France.

  • 85% des prostituées en France sont des femmes.

  • 93% sont étrangères, principalement d’Europe de l’Est (Roumanie, Bulgarie), d’Afrique de l’Ouest (Nigéria) et de Chine.

  • 51% des personnes physiques ont subi des violences physiques dans le cadre de la prostitution.

  • 64% des insultes et/ou des actes d’humiliation.

  • La quasi-totalité des personnes prostituées sont sous la contrainte d’un proxénète ou d’un réseau de traite.

  • Les mineur(e)s aussi sont victimes de prostitution. Sur 251 personnes ayant répondu à cette enquête, 10% déclarent qu’elles ont commencé à être prostituées alors qu’elles étaient mineures.

question.png

Qu'est ce que la prostitution ?

Les définitions de la prostitution tournent de nos jours autour de deux grands pôles.

Selon les uns, la prostitution constitue un métier comme un autre, une activité génératrice de revenus qui peut être librement choisie. Pour les autres, en revanche, la prostitution constitue la forme ultime de violence à l’égard des femmes et forme un système d’exploitation à la fois économique et social.

Lieu de récupération, à des fins financières, de souffrances tues, d’échecs et d’inégalités de tous ordres, la prostitution est devenue un gigantesque système organisé, une industrie internationale d’exploitation de femmes, d’hommes et d’enfants.

Eye Close Up

AIDEZ-NOUS A PORTER LA VOIX DES VICTIMES

en faisant un don ou en rejoignant nos effectifs ! 

SITE EN CONSTRUCTION